Parlons sport, les équipes de France
Jihem

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Parlons sport, les équipes de France

Par Jihem - 09-06-2010 16:27:05 - 2 commentaires

Le 24 juin, ensemble pour défendre la Très Grande Equipe de France

Pendant que la TGEFL* va avoir les yeux rivés sur sa PEFF* (enfin c'est ce qu'espère le "G"OF*), qui elle a déjà résolu ses problèmes de retraite, l'EM du "G"OF, qui elle non plus n'a pas de soucis à se faire pour sa retraite, va s'attacher à écourter la retraite de sa TGEFL, sans toutefois lui garantir un travail digne et dignement rémunéré. On appelle cela « préparer l’avenir ».

* TGEFL : Très Grande Equipe de France des Laborieux : plus connue sous le nom de "Peuple", grande par sa taille (plusieurs dizaine de millions) et parfois par ses actes, mais jamais unanimes. Ensemble cosmopolite produisant la richesse nationale. Probablement ceux et celles contre qui le bousclier fiscal est censé protéger ceux et celles qui receptionnent la richesse nationale.

* PEFF : Petite Equipe de France de Foot : Petite par sa taille (ils sont 23 dont 11), no comment sur les actes, parfois unanimes.

*"G"OF : "Grand" Organisateur de France, no comment sur la taille et les actes, toujours unanimes. Amateur d'humour (Bigard) et de bon mots (on lui doit le très fameux « casse-toi pauv’con »), de chanson Française (Mireille Mathieu), et défenseur du cinéma français jusqu’en Corse (Clavier). Se fige sur son bouclier fiscal tel un fier Abraracourcix.

*EM du "G"OF : Equipe des Ministres du "G"OF* : Petite par sa taille (une trentaine ?). Généralement unanimes, soutiennent l'euro, soutiennent le bouclier fiscal et l'hôtellerie sud africaine. Assurent un trafic de membres de la TGEFL en aménageant des charters pour une sombre histoire de papiers (on appelle cette sous-équipe les « sans-papiers » pour les distinguer des « avec-papiers ». Un-e sans papier est nécessairement membre de la TGEFL, un-e « avec-papier » peut être membre de toutes les équipes de France voire même « G »OF, enfin ça dépend de la couleur du papier. C’est très compliqué). On appelle ce dernier acte « se faire besser » du nom d’un ministre déloyal envers Royal et planificateur en chef des charters, homonyme du réalisateur de « Leon » dont l’acteur principal est lui-même ami du G"OF* et, bien qu’héros, bien planqué derrière le bouclier.

Billet précédent: Drôle de réveil
Billet suivant: Sports & classes

2 commentaires

Commentaire de shunga posté le 09-06-2010 à 18:40:26

excellent billet ! Tu devrais passer plus souvent ^

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 10-06-2010 à 13:03:06

Je t'ai posté une courte réponse en toute amitié.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.23 - 209423 visites