Vers une internationale molomaniaque ?
Jihem

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Vers une internationale molomaniaque ?

Par Jihem - 08-10-2009 17:39:22 - 3 commentaires

 

Répression du rêve : rêvirivoltons-nous !

 

Le 19 septembre 2009, la direction annonçait la commande d'un audit (un de plus !) auprès du célèbre cabinet Roi Arthur & Comte Andersen Consulting (ce qui ne s'invente pas !). Cette étude visait à repérer des pistes d'amélioration de la productivité de l'entreprise. Au mois de mars, la direction faisait état des résultats de cet audit, en particulier de son principal « enseignement ». Une cause majeure faisant frein à la performance serait ce « phénomène » récent qu'est la molomania. Celle-ci provoquerait de très perceptibles pertes d'attention et une tendance à la rêverie. Le rapport estime que représente un risque majeur pour l'entreprise les perturbations affectives que peut provoquer l'idéalmolo et on observerait déjà localement des situations de pré-dépendance. La direction dit prendre la mesure du problème et demande d'urgence l'ouverture de négociation visant à réglementer et limiter l'accès à cette molécule. Elle soumet l'idée d'imposer le dosimolo®, afin de mesurer le niveau d'exposition subi par les personnes concernées. Dans l'attente de l'ouverture des débats, elle a d'ors et déjà pris une mesure conservatoire en envoyant les molo-e-s dépendant-e-s courir dans les montagnes. Autre mesure de taille : La mise en place annoncée d'une aide au sevrage et la mise à disposition gratuite de cachets de méthadomoloane®, substitut puissant à la tendresse.

 

La tendresse mise au banc

 

L'idéal molo, c'est notre droit au rêve, à la douceur, à la tendresse. Nous devons le défendre et le préserver. Le rêve est un droit universel et légitime, nous devons garder cette égalité onirique face à la réalité, organisée, décidée de façon unilatérale par les dirigeants.

 

Se priver d'imaginaire ?

 

Le rêve, c'est la créativité, l'imagination. Certes, le rêve n'est pas générateur de croissance, de performance économique. Et comment prévoir l'avenir de l'entreprise en interdisant l'imagination. De quelles innovations seront nous capables. Mais il est une « matière » inépuisable, non dégradable mais non dégradante. En connaissez-vous beaucoup ? Le rêve, c'est l'acte citoyen par essence.

 

L'heure de l'action : ré'mol'ution onirique

 

Ce lundi 11 octobre, nous vous proposons de nous retrouver en Assemblée Générale de nous concerter et de mettre en place une réaction collective. Nous adressons d'ors et déjà un ultimatum à la direction. Si les mesures qu'elle prévoit sont appliquées sans concertation, nous déclencherons une immense bombe à bulle. Lors de cette AG, alors que nous demanderons à chacun-e d'imaginer sa rébellion, nous proposerons le port d'une fleur, celle de la résistance onirique. Elle portera l'inscription suivante

 

« Laissez-moi rêver, ne touchez pas zamolo ! »

 

  

Billet précédent: A la rencontre de Rose
Billet suivant: Histoire d'OS

3 commentaires

Commentaire de Epytafe posté le 09-10-2009 à 01:08:53

Une Internationale ? Tu rêves !

Commentaire de Linette06 posté le 09-10-2009 à 08:02:31

"Lorsqu'on rêve tout seul, ce n'est qu'un rêve alors que lorsqu'on rêve à plusieurs c'est déjà une réalité."

Commentaire de Rag' posté le 13-12-2009 à 14:17:46

Dire que je suis passé à côté de ce billet. Jusqu'à aujourd'hui.
Vive la Rémolution! Vive la Résistance! Vivez les rêves.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 204202 visites