Il était une fois... une histoire de lutins
Jihem

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Il était une fois... une histoire de lutins

Par Jihem - 05-09-2008 00:57:19 - 7 commentaires

 
 

Approcher les lutins n’est pas chose facile. Voici ce qui m’est arrivé cette été sur l’île de Noirmoutier. C’était près de la plage de Luzeronde, un matin, où il ne se passait rien. Ou plutôt il ne semblait rien se passer…

 

En flânant dans une ruelle d’un petit quartier résidentiel, je ne sais pas ce qui m’a pris, je je me mis soudain à parler à une fleur : «

 


 Dis-moi la fleur sais-tu s’il y a des lutins par ce chemin ? ». « Chut !!! » me fit-elle « c’est bien par là, mais méfie-toi, si tu décides de poursuivre ton chemin, sache qu’il est parsemé d’embûches. Et méfie-toi des personnages aux apparences sympathiques. Mais j’ai déjà fait trop de bruit en te parlant ». La fleur se tut. « Serait-ce un rêve ? Serai-je devenu fou ? Cette fleur m’a pourtant parlé. Enfin, me voilà prévenu. »

 

Je décidai de continuer. Plus loin, je passais devant une autre fleur


d’étrange aspect. Je décidai de l’éviter. Un peu plus loin se posait là un arrêt de bus, planté là, au milieu de nulle part, au nom enchanteur de « Les fées ».


Je me souvins alors de l’avertissement de la fleur et passait sans m’arrêter. Quelques encablures plus tard, je découvrais l’entrée d’une résidence à l’appellation tout aussi féerique, « résidence les elfes ». 


"Un elfe, c’est sympathique ou pas ? Je ne sais pas. En tout cas ces noms me disent que je suis certainement sur la chemin des lutins ». La pancarte de l’intersection suivante fut pour moi beaucoup plus inquiétante : « Venelle des loupsGarous 

 


». Une araignée y avait tranquillement déplié sa toile. La pancarte se trouvait au dessus d'un vieux portail cadenassé par une chaîne.


J’accélèrai le pas quand soudain, un déluge d’images hallucinatoires apparut devant moi, me signalant de multiples dangers.

Je pris mes jambes à mon cou et vis une porte ouverte derrière laquelle je me réfugiais pour souffler. Soudain, je me trouvai dans l’obscurité.  Mon cœur se mit à battre à un rythme effréné. Je cherchai la poigné, sortis. Sur la porte, ce message était placardé :


A l’évidence, je n’étais pas le bienvenu.

 

Je me remis à courir, courir, à la recherche de quelque autochtone. « Enfin en voici un » me dis-je, apercevant l’ombre d’un humain. « Je suis sauvé ». Diable, le type était armé jusqu’aux dents et équipé d’une combinaison étanche. J’en avais vu à la télé en Irak.


 


 

 


Ma course repris de plus belle en direction d’une église dont je voyais le clocher. Point d’asile ici, une nouvelle hallucination m’avertissait d’un autre danger.


 

Je me dirigeais alors vers le marais.


Un marais superbe et rassurant. Rassurant ? Au loin une cabane à sel, noire, se laissait entrevoir.


Je ne crois plus au méchant loup depuis longtemps, mais avouez qu’en cette circonstance, l’endroit pouvait inquiéter. Surtout que j’avais un sentiment d’étrange, d’impalpable. Quelque chose me semblait bizarre.


 

Je rebroussai chemin. En lisière du marrais se trouvait un centre équestre


. Je pensais alors au Mustang. « Bien sur » me dis-je, « ce cheval pourra me dire où se trouvent les lutins ».


Effectivement, celui-ci me confirma que j’en étais tout près. A deux pas de là un panneau indiquait la direction de la plage des lutins.


Enfin. J’étais heureux, mais craintif. Enfin, j’allais savoir à quoi ressemblaient ces personnages. Je m’avançai en direction de la mer, m’arrêtai, contemplai l’azur.


Les paroles de la fleur me revinrent, jusqu’à l’obsession. Et si les lutins n’étaient pas sympathiques ? Je décidai de rebrousser chemin.

 

Dis le lutin, tu me racontes une histoire ?


Billet précédent: Les âmes pétrifiées du pont Charles de Gaulle
Billet suivant: Lettre à Edvige

7 commentaires

Commentaire de taz28 posté le 05-09-2008 à 06:50:58

Excellent Jihem ce parcours initiatique au pays des Lutins... :-))

Le mythe ou la légende restent intacts....

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 05-09-2008 à 07:50:53

Réponse sur mon blog...

Commentaire de hagendaz posté le 05-09-2008 à 09:22:38

...à suivre

Commentaire de chris78 posté le 05-09-2008 à 11:37:02

J'allais te dire que c'est dommage d'avoir fais demi-tour si près du but... mais ayant fais un tour sur le blog du Lutin d'ecouves... tu as eu raison finalement, la prudence s'impose
Ps : je ne lirai plus d'histoires de lutins aux enfants. Trop glauque

Commentaire de shunga posté le 06-09-2008 à 10:41:04

Faut que t'arrêtes jihem ! Arrête tout tu m'entends !

Commentaire de Mustang posté le 06-09-2008 à 21:00:31

Peu importe le chemin, simplement l'idée d'y aller, l'idée d'y aller............. et d'y arriver........ peut-être!

Commentaire de TIGA posté le 09-09-2008 à 07:41:12

on se croirait dans twin peaks.....continus

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 209385 visites