Jihem au pays des ch'tis bisounours kikoureurs (3e partie)
Jihem

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Jihem au pays des ch'tis bisounours kikoureurs (3e partie)

Par Jihem - 30-09-2008 22:47:37 - 13 commentaires

Les bisoukikounours vont à la mine
 
Salut Shunga,
 
Mon récit doit te sembler un peu long. Moi aussi ça me gave un peu de l'écrire, mais mon ego en a besoin. Je remercie au passage les quelques kikoureurs habitués à me lire parce qu'ils me donnent parfois l'illusion que je sais écrire. C'est agréable. Sauf que lorsque j'essaie d'écrire n'importe quoi, ils trouvent ça encore mieux. Les kikoureurs sont un peu faux-cul. Avec toutes leurs qualités, je vais finir par croire qu'ils me ressemblent. Le truc que j'aime bien, c'est que le lecteur, tu as le droit de l'emmener où tu veux, jusque dans les toiles d'araignées du grenier. Certes, celui-ci n'est pas obligé de te suivre. Mais c'est pas très sport parce que je me donne un peu de mal. Tout travail mérite récompense.
 
J'en étais où ? Ah oui la longueur. C'est que figure toi, dans le nord, les journées des week-end durent plus longtemps. Surement un héritage des mineurs qui avaient inventé ça pour échapper un peu à l'enfer. Mais j'y viens. Avant de reprendre, je tiens encore à remercier la famille ch'ti (on va les appeler comme ça pour éviter de les lister) pour l'accueil. Il y avait tellement à manger que je me serais cru chez maman. Mais je ne parlerai pas ici de ma vie privée, question de principe.  Donc je reprends. 
 
C'est le branle-bas de combat au gite. C'est l'heure de filer à la mine. Je monte dans la ouature de grand où et nous récupérons le dingo avec nous. Il est marrant le dingo, un petit côté Luis Rego vous trouvez pas. J'aime bien Luis Rego. On engage la discution sur les balises. En parlant de balise, pour l'instant ça va je reste zen. Méfiant tout de même.
 
Le Ch'ti Vincent, une histoire qui tourne rond
 
Nous suivons les gars du cru. Pour cela nous avons le choix entre Arnaud et sa puissante auto et Ch'ti Vincent. Le Ware opte pour le Ch'ti Vincent. On m'a bien appris qu'il fallait avoir confiance en l'orienteur, donc je me tais. De toute façon je dois dire que j'aurai fait le même choix parce que la voiture d'Arnaud, c'est un machin à bouffer de l'essence mais surtout des points sur le permis. Enfin passons. L'équipe non sens a parier sur le mauvais cheval. Ch'ti Vincent a la particularité de chercher son chemin en tournant en rond. 3 fois chaque rond-point. J'ai même imaginé que c'était le code de la route ch'ti qui l'imposait. Faut que j'arrête d'être naif. Mais bon difficile de penser quand le tourni te donne envie de vomir. Si tu montes avec Ch'ti Vincent demande lui qu'il te dépose avant chaque rond-point. Ou alors prévois le primpéran.
Ceci étant, j'avais imaginé une explication plus crédible aux égarement de Vincent. C'est qu'il est malin le bougre et qu'il cache bien son jeu, mais ça je t'en reparlerai plus tard. Figure-toi qu'avec ces histoires de rond-point on a largué qui ? Je te l'donne en mille Emile, on a largué le lutin. Préméditation ? J'aimerais ton avis sur la question. Encore que le lutin avait peut-être mieux à faire dans les bois, mais j'ai dit que j'éviterai la sphère privée. Après quelques égarement qui ferons bougonner le Ware, nous voici à la mine. Arnaud est déjà arrivé, mais ça je crois que tu l'avais deviné. 
 
La mine 
 
Nous rentrons à la mine comme dans un musée, la ch'tite grincheuse s'occupant du chrono. C'est qu'on doit courrir après ça. Je fais vite sur la première partie de la visite. Enfin j'essaie. Le petit clin d'oeil du bagnard devant une affiche de boulet. Et puis cette salle avec ces personnes agées assises, qui ont l'air un peu arrassées, avec au dessus de leur tête les vêtements des mineurs, sales, qui pendent. Ca m'a donné l'impression que ces vieux attendaient patiemment la visite de l'ankou et de sa grande faucille. Oups, je sens des dents qui grincent. Je vous prie de m'excuser pour cet humour particulier. 
 
La première partie de la visite est intéressante, le guide est plutôt bon mais... il n'a pas connu la mine. Il passe le relais pour la descente à un vrai mineur, un type qui a connu la fermeture du dernier puit. Là permet-moi de devenir sérieux. Cette visite m'a bouleversé. Je savais que la mine était un truc terrible. Ce que nous a décrit ce mineur correspond à une description de l'enfer. Quelles solidarités il a du falloir pour que ces gens tiennent le coup dans cette mine où la vie d'un mineur vallait moins que le profit de celui qui l'exploitait ! Détour facile je sais. Ce type était drôle, avait des talents de comédien. Et il savait faire passer cette chose qu'il lui tient à coeur. Le truc qui m'a marqué, c'est que non seulement il revivait la mine, mais il portait en lui tout le vécu des générations précédentes. Tu avais l'impression que ce type avait connu aussi la mine des autres siècles.
 
Sincèrement, un grand merci pour cette visite, c'était vraiment marquant et génial. Au final, on a perdu personne au fond. Enfin si on a bien compté.    
 
 
 
 
 

 
 

Billet précédent: Jihem au pays des ch'tis bisounours kikoureurs (2e partie)
Billet suivant: Jihem au pays des ch'tis bisounours kikoureurs (4e partie)

13 commentaires

Commentaire de L'Castor Junior posté le 30-09-2008 à 23:17:33

On ne peut pas dire qu'ils furent esclaves. De là à dire qu'ils ont vécu... (Jacques B.)

Commentaire de Le Bagnard posté le 30-09-2008 à 23:34:54

C'est hyper chiant à lire !!!!! car j'ai l'impression d'y être et j'me dit qu'il va falloir se taper la route du retour et les embouteillages sur Paris :(

Merci quand même. jihem

Commentaire de chtigrincheux posté le 01-10-2008 à 03:52:34

Je suis fils et petit fils de mineur ,nous te remercions.

Commentaire de Hay-David posté le 01-10-2008 à 06:17:35

J'ai également eu la même impression que toi Jihem sur la visite du musée, l'impression que l'enfer était définitivement sous terre!...

Commentaire de fanfan59 posté le 01-10-2008 à 06:36:06

J'me lâche : "Putain qu'tu as raison ! Ch'ti Vincent conduit mal !" "Putain ils ont morflé les mineurs, mais il ne faut pas oublier également les trieuses qui se retrouvaient avec les mains plein de mer.. car dixit Michel PETIT, notre guide "article 22, pour le pipi ou les grosses commissions, ché comme tout l'reste, démerde te !". La visite m'a également marquée.

Commentaire de shunga posté le 01-10-2008 à 08:29:40

Oui okok, bon tout le monde à vu Germinal à l'école de la république. Là question que je me pose moi c'est :" Jamais vous courrez ? "

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 01-10-2008 à 08:33:44

Bande de pourrites ! Vous m'avez lâché, espérant que je me perdrait ! Tant pire ! Je r'viendrai.

Commentaire de Pegase posté le 01-10-2008 à 10:21:47

Waou, quel style jihem...Là ça te va, je fais bien le faux-cul ?
Certes bien émouvant cette visite de la mine

Commentaire de l'ourson posté le 01-10-2008 à 17:06:47

Espèce d'enf###é JM !!... (et toi aussi Chtigrincheuse)
Grrr... T'aurais pu meul'dir keu ChtiVincent y conduit mal !!!

L'Ourchon_ki_changera_de_taxi_la_prochaine_fois_;-))

Commentaire de ch'ti vincent posté le 01-10-2008 à 17:12:00

...

Commentaire de Epytafe posté le 04-10-2008 à 01:08:44

Mer ci pour l'épithète de faux-cul... Oui, j'aime beaucoup te lire, oui j'insiste! Et alors ?

Commentaire de la panthère posté le 05-10-2008 à 12:28:23

hé oui, le coup du rond-point, on a vu!!!!!!
au bout de trois tours de rond-point, plus personne devant.....on est rentrés au gîte, la mine ce sera pour la prochaine fois, une bonne occasion de revenir!!!!!!

Commentaire de L'Dingo posté le 05-10-2008 à 15:43:16

""..nous récupérons le dingo avec nous. Il est marrant le dingo, un petit côté Luis Rego vous trouvez pas. J'aime bien Luis Rego.--
-- "" P..ng! Merci !! ça c'est un compliment !! t'essaie pas de me retourner comme le GW , ou le Shunga par hasard ???
Pour le plaisir de réécouter un maître, voici Luis Rego, "avocat" de Jean-Marie LP dans une improblable "journée d'un fasciste", ici --->: http://fr.youtube.com/watch?v=0D9-Lki9y-w

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 192436 visites